04 78 16 04 44

CYCLADES, DE SANTORIN A SIFNOS

Réf. 21236
CYCLADES, DE SANTORIN A SIFNOS
À partir de 1 695 € TTC / pers.

Type de voyage : Mini groupe

Départ : 13/06/2023

Retour : 20/06/2023

Durée du séjour : 8 jours / 7 nuits

Modes de transport : Avion

Lieux de départ :

  • AEROPORT PARIS ORLY 3

groupe constitué ?
effectuer une demande de devis

Animateur culturel : Monsieur Jean-Louis CHARRIER

 

Au cœur de la mer Egée, les îles des Cyclades furent et demeurent des havres accueillants pour les marins qui, depuis l'Odyssée homérique, redoutent les colères de Poséidon. Loin de la vie trépidante de la capitale, fières d'être aux sources de l'hellénisme, l'insularité les protège et les valorise. Baignés d'une lumière aussi changeante que les cieux helléniques, les paysages à la fois âpres et colorés, les criques aux eaux turquoises, les maisons blanchies à la chaux et les petites chapelles byzantines sont une invitation au dépaysement.

Découvrez le programme détaillé de votre séjour culturel

1er jour : Paris > Santorin
Rendez-vous à l'aéroport de Paris Orly.
14h45 décollage sur vol Transavia, 19h10 arrivée à Santorin.
Installation à l'hôtel, dîner en taverne, nuit.

 

2ème jour : excursion dans la Caldeira et visite de Fira
De Fira, capitale de l'île, au sommet de l'ancien cratère, on descend par le sentier muletier ou le téléphérique jusqu'à l'embarcadère des caïques dominé de plus de 300m par d'impressionnantes falaises de lave. Le premier arrêt du bateau sur l'île de Néa Kaméni ("la nouvelle brûlée") permet d'appréhender, au plus près, le volcanisme : chaleur du sol, fumerolles soufrées, roches rougeâtres ou verdâtres. A l'entrée d'une crique de Paléa Kameni, on peut, ensuite, se jeter dans les eaux chaudes des sources volcaniques avant d'accoster, pour le déjeuner libre sur l'île de Thirassia. Au retour, le bateau longe les falaises ourlées des villages d'Oia et de Fira. Un enchantement. La journée s'achève par un parcours dans les rues commerçantes, de la cathédrale catholique St Jean-Baptiste à la basilique orthodoxe. Le panorama sur la caldeira est impressionnant. Retour à l'hôtel, dîner et nuit.

 

3ème jour : L'ancienne Théra, Pyrgos et la ville "engloutie" d'Akrotiri, Oia
Perchée sur un promontoire dominant la baie de Kamari (et l'aéroport !) l'ancienne Théra, colonie lacédémonienne (Sparte) fondée au IXème siècle avant notre ère devint garnison militaire à l'époque ptolémaïque et romaine. Le site recèle les ruines d'un quartier byzantin et celles du camp fortifié romain (forum, théâtre, gymnase, sanctuaire des dieux égyptiens). Puis visite de Pyrgos, sur son éperon rocheux, est le village le plus élevé de l'île. Un dédale de ruelles parsemées de bougainvilliers mène au kastro vénitien d'où la vue embrasse une grande partie de l'île. Déjeuner en taverne à Pyrgos.
Au sud de l'île, l'archéologue Spyridon Marinatos mit au jour, au début des années 60, le site de la cité minoenne d'Akrotiri enfouie sous plus de 20m de cendres volcaniques. On découvre une ville avec ses rues, ses maisons à étages richement décorées (fresques au musée préhistorique de Fira et au musée national d'Athènes) ses caves remplies de jarres pour les céréales ou l'huile. Toute une vie détruite par l'explosion du volcan vers -1600 avant notre ère.
Le village d'Oia, à la pointe nord de l'île, est aussi beau que chic. Cet ancien havre de capitaines au long cours est devenu la vitrine du luxe : hôtels de charme, restaurants haut de gamme et commerces de luxe attirent une clientèle américaine, chinoise (pour les mariages) ou russe pour des selfies devant le plus beau coucher de soleil du monde ! Dîner et nuit à l'hôtel.

 

4ème jour : musée préhistorique de Fira, cave viticole, bateau vers Sifnos
La visite du musée préhistorique situé à l'entrée de Fira complète celle d'Akrotiri : maquette des ruines, fresques, objets de la vie quotidienne. Il recèle aussi quelques belles statuettes cycladiques et des poteries.
Les vignobles de Santorin, qui n'ont pas connu le phylloxéra, sont parmi les plus anciens du monde. Les vignes qui courent sur les terres noires volcaniques donnent de très bons vins blancs sec ou doux. Il ne reste plus qu'à déguster.
Déjeuner libre, puis en fonction des horaires de bateaux, transfert au port et embarquement à destination de Sifnos. Arrivée en fin d'après-midi, installation à l'hôtel, dîner et nuit à Sifnos.

 

5ème jour : Sifnos
Moins connue et fréquentée que Paros ou Naxos, Sifnos est un superbe lieu de villégiature, aux terrasses couvertes de vignes et oliviers et piquetées de moulins, de chapelles et monastères aux dômes bleus. Ses céramiques, réputées depuis l'Antiquité, et ses mines d'or et d'argent lui assuraient une prospérité affichée jusqu'à Delphes (trésor des Sphiniens). Du port de Kamarès, on traverse l'île vers le village de Kastro, ancienne capitale fortifiée par les Vénitiens. En flânant dans le dédale de ruelles, on découvre de belles maisons seigneuriales devant lesquelles il n'est pas rare de trouver des vestiges antiques comme des sarcophages. Les vues sur la mer sont magnifiques. Ensuite, Artemonas et Appolonia (Artémis et Apollon) forment deux jolis villages où l'on flâne, le long du "steno" étroite ruelle pavée, à la découverte d'ateliers, de boutiques de produits authentiques, vêtements ou poteries « made in Sifnos ». C'est rare ! On prendra le temps d'entrer dans la cathédrale Agios Spiridon ou à la Panagia Iouranofora. 
Déjeuner en cours de visite. Dîner et nuit à l'hôtel.

 

6ème jour : Sifnos > trajet en bateau Sifnos > Le Pirée
Découverte des monastères de la Panagia Chryssopigi et de la Panagia Vrissiani dévoilant toute la richesse de l'art byzantin à travers de superbes iconostases.
Sur le chemin, des magnifiques baies de Plats Gialos ou de Vathy, on découvre, ça et là, des tours (l'île en comptait 77) bâties entre le VIème et le IIIème siècle avant notre ère, postes d'observation et refuges pour la population en cas d'incursion de pirates. Ensuite, Aghios Andreas, au centre de l'île, est une acropole d'époque mycénienne (13ème siècle avant notre ère) qui conserve une partie de sa muraille cyclopéenne, le tracé de ses rues et son système d'évacuation des eaux. Déjeuner en cours de visites. Traversée en bateau depuis Sifnos vers le Pirée : 20h20 départ de Sifnos, dîner libre à bord, 22h50 arrivée au Pirée, transfert à l'hôtel, nuit.

 

7ème jour : Athènes
La matinée est consacré à la visite du musée archéologique national, premier musée archéologique de Grèce. Sculptures, bronzes, céramiques, fresques présentent un panorama exceptionnel de l'art hellénique depuis la préhistoire jusqu'à la fin de l'époque romaine. Une collection égyptienne complète cette riche présentation.
Déjeuner.
L'après-midi, découverte de la macrocéphale capitale (4 millions d'habitants sur les 10,7M en Grèce) commencera par la place Syntgama, cœur politique où les gardes veillent devant l'Assemblée nationale (Vouli), la rue Ermou aux belles boutiques qui mène à la Panagia Kapnikarea, basilique du XIème siècle dédiée à la Vierge puis à la place Monastiraki, cœur commerçant et rendez-vous de la jeunesse athénienne. En longeant l'agora romaine, on découvrira la bibliothèque d'Hadrien, la tour des vents (qui recelait une horloge hydraulique) et l'ancienne mosquée Fethiye bâtie lors de la conquête ottomane. Retour à travers les rues très commerçantes de Plaka. Dîner en taverne. Nuit à l'hôtel.


8ème jour : l'Acropole et son musée, le musée archéologique
Point d'orgue de toute visite en Grèce, le prestigieux Acropole d'Athènes abrite le sanctuaire le plus réputé du monde hellénique. Sur ce promontoire dominant, les agora grecque et romaine, les architectes et sculpteurs Phidias, Ictinos et Callicratès ont bâti au Vème siècle avant notre ère, à l'époque de Périclès, un exceptionnel ensemble de temples à la gloire d'Athéna déesse protectrice et d'Erechthée, roi légendaire. La visite du récent musée de l'Acropole, qui recèle, entre autres richesses, une reconstitution de la frise des Panathénées complète la découverte de ce joyau du patrimoine de l'humanité.
Déjeuner dans une taverne de Plaka.
Transfert à l'aéroport d'Athènes Vénizélos pour le vol à 20h20, arrivée à Paris Orly à 22h50.

Veuillez patienter, nous traitons votre demande...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Ces derniers permettent d'assurer le bon fonctionnement de la réalisation, d'établir des statistiques et d'améliorer les services qui vous sont proposés.