04 78 16 04 44

QUEL NOM POUR L'EX REPUBLIQUE YOUGOSLAVE DE MACEDOINE ?

Mardi 23 janvier 2018 à 17H07

Article de la revus Diaspora Grecque

http://diaspora-grecque.com/modules/altern8news/article.php?storyid=5788

 

Prochainement, la Grèce décidera de donner un nom à l'ex-république Yougoslave de Macédoine" (FYROM : Former Yugoslav Republic of Macedonia). Le peuple grec, y compris les Grecs de la diaspora jugent la situation gravissime et, pour montrer aux autorités grecques leur inquiétude, ont demandé à que ce futur nom n'inclut pas le mot Macédoine.

 

Le 21 janvier 2018, plus de 500 000 personnes ont manifesté à Thessalonique avec le slogan "MACEDOINE GRECQUE"
Tous les manifestants, quelle que soit leur appartenance politique, étaient unis pour montrer au gouvernement grec qu'il ne faut pas appeler ce pays " Macédoine" puisque la Macédoine est une région de Grèce. Ce pays, qui veut intégrer l'OTAN puis l'Union européenne, veut obtenir un nom officiel car le FYROM est provisoire. Les manifestants sont venus de toute la Grèce à Thessalonique devant la statue d'Alexandre Le Grand; plusieurs manifestations ont été organisées dans divers pays par les Grecs de la Diaspora.

 

Le négociateur, qui gère ce problème entre la Grèce et le Fyrom, propose cinq possibilités:

• Republika Nova Makedonija (Δημοκρατία της Νέας Μακεδονίας) République de Nouvelle Macédoine.
• Republika Severna Makedonija (Δημοκρατία της Βόρειας Μακεδονίας) République du Nord de Macédoine.
• Republika Gorna Makedonija (Δημοκρατία της Άνω Μακεδονίας) République de Haute Macédoine.
• Republika Vardarska Makedonija (Δημοκρατία της Μακεδονίας του Βαρδάρη) République de Vardaska Macédoine. A signaler que ce pays s'appelait Vardaska il y a plusieurs années.
• Republika Makedonija (Skopje) (Δημοκρατία της Μακεδονίας (Σκόπια) République de Macédoine (Skopje)

 

Depuis des années et après la chute de l'ex-Yougaslavie, ce pays dont les habitants sont des Slaves, des Albanais et des Bulgares mènent une propagande dans les établissements scolaires et autres, disant qu'ils sont macédoniens et descendants d'Alexandre Le Grand. Encore plus grave, ils revendiquent que leur territoire s'étend jusqu'à Thessalonique. La carte de ce pays s'étend à tout le nord de la Grèce.

Mikis THEODORAKIS dit : « il faut mobiliser les intellectuels au sujet de la Macédoine » : son angoisse est grande pour l'affirmation du FYROM ( l'ancienne République yougoslave de Macédoine) au sujet de l'existence d'une langue et d'une ethnie macédonienne chez eux . Il se demande pourquoi la partie grecque n'utilise pas d'arguments scientifiques pour révéler cette
« ridiculité » comme il la caractérise. Le compositeur considère comme « une grande erreur NATIONALE » d'offrir le nom de MACEDOINE au FYROM.Il considère « grande erreur NATIONALE » et appelle à une ALERTE générale (Lettre du grand compositeur grec envoyée au journal « Ta Néa » le 14 octobre 2008).

 

Résumé de la lettre de Mikis Théodorakis :

« Je veux exprimer un grand doute qui me tourmente depuis longtemps : des citoyens de l'ancienne République yougoslave de Macédoine et certains de leurs amis américains nous ont étourdis il y a de nombreuses années en affirmant qu'ils sont les seuls Macédoniens uniques et que leur langue est macédonienne, c'est-à-dire celle approximativement que parlait Alexandre le Grand. Ces mensonges sont enseignés comme vérités dans des universités étrangères, tandis que plus de 100 gouvernements dans le monde entier les ont approuvés comme vérités historiques.

Voilà en quoi consiste mon doute : a existé jusqu'à maintenant pour notre part cette révélation scientifique due de toute de ridiculité ? Si oui, de quelles manières scientifiques et si non, pourquoi ?

Puisqu'il est certain que ces personnes sont pures slaves et leur langue aussi , où sont le Parlement des Grecs, l'Académie d'Athènes, les universités grecques, les historiens grecs et les linguistes, afin qu'avec des analyses scientifiques inébranlables , ils révèlent la vérité à l'opinion publique, aux gouvernements, aux universités, aux médias des autres Etats, comme l'a fait le FYROM depuis des années sans être importuné ? Comment sont mises en valeur les analyses scientifiques et les études de professeurs étrangers et d'experts qui prouvent la vérité et ridiculisent les affirmations du FYROM ? En particulier, dans des pays comme le Canada et l'Australie, où littéralement les gens du FYROM font une grande propagande, nos compatriotes se sentent à l'écart et abandonnés par leur mère patrie. Les gens du FYROM ont rempli les grandes bibliothèques de milliers livres, pour qu'à la fin, devant la confrontation silencieuse de ces contes, ils commencent à croire eux-mêmes qu'ils sont des ancêtres de Philippe et d'Alexandre le Grand. Ainsi, nous en arrivons à être accusés d'être des conquérants de Thessalonique !

Je vous en prie, faites quelque chose, parce que moi, comme vous le savez, je suis considéré... comme nationaliste et, par conséquent, je crois que cela constitue une grande erreur nationale si nous leur offrions un nom sacré comme l'est celui de Macédoine, dont tant de faits historiques et culturels sont nôtres, comme la Thrace, la Thessalie et la Crète ».

Veuillez patienter, nous traitons votre demande...